RÉSEAU DES ACTEURS DE L'ÉDUCATION AUX MÉDIAS ET À L'INFORMATION EN HAUTS-DE-FRANCE

Préambule 

EMI’cycle est le réseau d’acteur·trice·s de l’éducation aux médias et à l’information (EMI) de la région Hauts-de-France. 
En 2015, les attentats de Charlie Hebdo ont mis en lumière la nécessité de renforcer une EMI, à la fois pour les publics et les professionnel·le·s, à l’heure où infos et infox sont mis sur le même plan, où le fossé grandit entre journalistes et publics et où le numérique accélère la circulation de l’information. 
Avec la création de ce réseau mais aussi avec les premières résidences de journalistes à l’initiative de la DRAC, le territoire Hauts-de-France s’est engagé fortement dans des actions EMI. Ainsi, nous cherchons à nous fédérer, pour produire des réflexions et élaborer des stratégies communes. 
 
Notre fonctionnement se caractérise en trois points :
  • une connaissance et une coordination des initiatives de chacun·e,
  • une production d’actions communes (formations, résidences, temps de concertations et d’échanges, cartographie, ressources), 
  • un accompagnement des structures du réseau prenant en compte leurs besoins. 
Nous construisons dans le réseau une vision commune de l’EMI. Par l’intermédiaire d’un maillage du territoire, nous identifions, nous défendons et nous formons les acteur·trice·s du réseau, présent·e·s et à venir. Nous visons une structuration souple mais claire, qui permet de renforcer notre légitimité et notre action. 
Notre territoire est large, nous irriguons l’ensemble des Hauts-de-France (cf. cartographie) jusque dans les zones les plus isolées. Nous souhaitons être ouvert à l’ensemble des structures s’engageant dans des pratiques d’éducation aux médias, à l’information et à la liberté d’expression. Nous nous laissons la possibilité de nous mettre en lien avec des structures hors de notre territoire pour compléter nos connaissances et découvrir de nouveaux modes d’action. 
 

Le Manifeste

Ce manifeste a pour but de réaffirmer les enjeux sociaux que nous défendons à travers l’EMI, de rappeler les valeurs qui guident nos actions et de promouvoir ces valeurs auprès de partenaires : transparence, horizontalité, ancrage territorial, respect et confiance. 
Notre ambition est de placer la question démocratique au cœur de nos pratiques et de défendre une certaine EMI, inspirée par l’éducation populaire et une pédagogie ouverte et horizontale. 
À travers l’EMI, nous visons une transformation sociale, émancipatrice, permettant la production collective d’un savoir partagé et d’une information plus juste, rendant possible le plein exercice de la citoyenneté pour tous les publics. 
Ce manifeste est pour nous l’occasion de partager nos pratiques et nos expériences, de fédérer et rassembler pour faire du commun, de s’associer pour plus de visibilité, de se positionner sur le sujet, de revendiquer nos visions de l’EMI. Nous cherchons à montrer la pluralité, la complémentarité du réseau, son ancrage territorial et sa capacité à véhiculer des pratiques issues de l’éducation populaire. Nous nous positionnons comme spécialistes de notre champ d’intervention et de nos territoires pour accompagner l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques. 
 

Ce que nous défendons

À travers EMI’cycle nous souhaitons penser l’Éducation aux Médias et à l’Information de manière transversale et approfondie. 
Au quotidien, les acteur·trice·s réuni·es au sein du réseau EMI’cycle s’attachent à répondre aux demandes sociales liées à l’Éducation aux Médias et à l’Information, dans leur diversité. En étant attentifs aux besoins des différents acteurs qui les sollicitent ou participent à leurs actions. Cet engagement les conduits à mettre en œuvre des projets variés, dans leur forme, dans leur durée, dans leurs thématiques ou dans leurs objectifs.
D’une simple pédagogie de l’information à la conception d’action longues, les membres d’Emi’cycle travaillent en concertation avec les partenaires en vue d’un accompagnement qui réponde pleinement aux besoins des publics identifiés. L’EMI prend sur nos territoires des formes de création multiples : courts métrages et capsules vidéos, journaux scolaires ou fanzines, webs radios, conférences et débats, diffusions de documentaires, réalisation de reportages, d’escape game, serious game, ateliers DIY numérique, créations de musiques électroniques, découverte de la presse papier, etc.  
 
Ce travail de terrain alimente un attachement à une conception commune de l’EMI que le réseau EMI’cycle a pour vocation de promouvoir :  
  • Une EMI qui permet d’acquérir des compétences nécessaires (analyser l’information existante, s’exprimer, formuler une idée, défendre un point de vue, participer au débat) pour exercer pleinement sa citoyenneté et construire une personnalité riche et libre. L’EMI s’inscrit dans une logique qui développe un pouvoir d’agir individuel et collectif, et conforte dans l’intérêt du travail en commun, 
  • Une EMI qui se questionne et se réinvente. En cela le réseau EMI’cycle est un espace de discussions qui respecte la diversité des approches et modes d’intervention de ses membres, 
  • Une EMI qui s’envisage comme un outil de compréhension du monde, une manière de penser le présent, de refléter un réel. Mais aussi comme un support d’expressions de réflexions et de points de vue, 
  • Une EMI qui vise à accompagner le développement de cultures et de pratiques médiatiques et numériques communes, diverses et réfléchies, 
  • Une EMI garante d’une transmission de compétences, d’une circulation ouverte des savoirs et des cultures. Stimulante, créative et citoyenne, 
  • Une EMI destinée à tous les publics, à toutes les tranches d’âges, support à la formation tout au long de la vie, 
  • Une EMI qui contribue à une réflexion sur le développement de dispositifs de financement des politiques publiques d’EMI en veillant à promouvoir la nécessité d’une évaluation qualitative complémentaire des indicateurs quantitatifs.

Les engagements réciproques des membre du réseau

  • Nous nous engageons à respecter nos différences (statuts, savoir-faire, usages, etc.) et également à affirmer la complémentarité des différents partenariats mis en place au sein du réseau. 
  • Nous garantissons l’horizontalité du collectif à travers des temps d’échange et des instance de gouvernance démocratiques et participatives. 
  • EMI’cycle crée des rencontres entre ses membres qui permettent une mutualisation de leurs connaissances respectives de leurs territoires et de leurs publics pour un diagnostic partagé de la région Hauts-de-France. 
  • EMI’cycle est un lieu d’expérimentation des nouvelles pratiques d’EMI, de formation et de partage de ressources. EMI’cycle est un espace de formation permanent. 
  • Au sein d’EMI’cycle, nous garantissons collectivement l’accompagnement des structures qui en formuleraient le besoin. 
  • Nous souhaitons garantir un cadre sécurisant pour construire des projets dans une logique de non-concurrence, de non-agression, pour travailler sur une logique partenariale. Participer à EMI’cycle c’est donc aussi s’engager à s’informer mutuellement de nos différents projets et actions, faire circuler les ressources, outils et pistes de financement. C’est aussi, autant que possible, travailler avec les acteurs du réseau, les faire connaître et rendre visibles leurs actions.